Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

thumb 2062Source : NousVousIls

Une psychologue spécialisée dans les apprentissages et une psychopédagogue nous donnent des clés.

Déjà sept semaines que les établissements scolaires ont fermé leurs portes. Malgré la continuité pédagogique instaurée, l’éloignement de l’école, de l’équipe éducative, des camarades, d’un cadre propice au travail en amène certains à décrocher. « Le découragement s’installe plus facilement pour les élèves en situation précaire, dont les conditions de vie ne favorisent pas les apprentissages, ceux qui n’ont pas développé de méthode de travail, qui ont déjà des difficultés à suivre en temps normal… » explique Isabelle Pailleau, psychologue clinicienne du travail et des apprentissages, co-auteure de « Apprendre autrement avec la pédagogie positive » (éd. Eyrolles) et co-fondatrice de « La fabrique à bonheurs ».

Isabelle Pailleau nous fournit cinq clés :

Les ados plus susceptibles de décrocher
Réduire le contenu… et les attentes
Découper la charge de travail
Fixer des objectifs
Maintenir le lien affectif

Lire l'article