Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

thumb 2153Source : Cursus

Dossier de la semaine, par Denys Lamontagne

"L'alphabétisation est à la base de l'éducation, on est tous d'accord. Jusqu'ici c'est par l'écrit qu'on a organisé et transmis la connaissance. Même les vidéos sont indexés par l'écrit ! Mais .... À quel point l'intelligence artificielle est en train de changer l'importance de l'écrit ? On peut maintenant questionner par la parole, sans avoir à écrire. On peut identifier par l'image, sans avoir à écrire. On peut écouter et regarder sans avoir à lire. On peut se faire lire un texte sans avoir à poser ses yeux dessus; on peut même en dicter un sans avoir à écrire !

 

Par l'I.A. nous sommes à l'aube de nouveaux rapports à la connaissance. Mais comme le courrier postal n'est pas disparu avec Internet, l'écrit ne disparaîtra pas non plus, mais sera probablement utilisé différemment. De nouveaux rapports à l'écrit apparaissent : textos, transcripteurs, traducteurs à reconnaissance de caractères, scanneurs à vocalisation, composition automatique, correction automatique, etc. Même les aveugles peuvent faire apparaître la traduction en braille, en relief ou l'écouter directement.

Ceux qui ne savent pas lire sont-ils limités dans leur réflexions ? Ceux qui n'ont que des références filtrées par des algorithmes sont-ils dans la même situation ? Bien des idées ont circulé «sous le manteau», la situation continuera vraisemblablement pour échapper à de nouvelles formes de contrôle. Ceux qui savent lire et écrire auront apparemment toujours une corde de plus à leur arc... ou à leur violon."

Le dossier