Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

L'Association pour la promotion des ressources éducatives libres @fricaines a été créée en 2009 par sa Présidente, Geneviève-Puiségur Pouchin*, et Aïcha Bah Diallo, ex-directrice adjointe de l'Education à l'UNESCO, présidente-fondatrice du FAWE (Forum des Educatrices Africaines).


La question des ressources éducatives libres (REL) africaines constitue le cœur des objectifs d'Apréli@.
Apréli@ a pour objectifs principaux de sensibiliser toutes les parties prenantes à l'importance de la production des REL africaines et des innovations pédagogiques relatives, en lien avec la formation des enseignants, le renforcement de leurs capacités, les réformes éducatives et le rapprochement des systèmes éducatifs africains, les langues et les cultures africaines.
Apréli@ soutient et met en œuvre des projets pilotes de production et d'utilisation des REL africaines, en développant et coordonnant des partenariats et des réseaux d'organisation ayant les mêmes objectifs, particulièrement la production collaborative de REL, appuyée sur la recherche internationale en Sciences de l'Education et sur les TICE.
Mené à partir du Sénégal, un patient travail de plaidoyer, de sensibilisation, de mobilisation et d'appropriation de tous les acteurs, a permis à Geneviève Puiségur-Pouchin de tenir à Dakar, en octobre 2008, le 1er atelier panafricain de production de ressources éducatives libres africaines, puis, en avril 2011, à l'Université Cheikh Anta Diop, l'atelier international de lancement des jumelages éducatifs, avec la Conférence des Ministres de l'Education des pays ayant le français en partage (CONFEMEN) et TESSA (Teacher Education in Sub Saharan Africa).
Cet atelier a réuni des enseignants, des formateurs d'enseignants, des chercheurs en éducation, des responsables pédagogiques et administratifs, des élus locaux, des représentants des parents d'élèves, des comités de gestion des écoles, des partenaires nationaux et internationaux, qui ont co-élaboré le modèle pédagogique des jumelages et produit les 1ères ressources.
Le scenario de ces e-échanges coopératifs bilatéraux consiste à réaliser un Carnet de voyage numérique dans la ville des partenaires. La réalisation de ce carnet met à contribution l'ensemble de la communauté éducative, dans un processus participatif et collaboratif.
Apréli@ a réalisé en 2011-2012 la phase-pilote des e-jumelages éducatifs francophones, en partenariat avec la CONFEMEN et TESSA
Des classes sénégalaises, togolaises, burkinabè et françaises étaient engagées dans cette année expérimentale, de test et d'évaluation des outils.
Les premiers résultats ont été mis en partage à la triennale ADEA de l'Éducation et de la Formation (février 2012, Ouagadougou, Burkina Faso), en tant qu'initiative africaine visant à définir et implémenter un usage du numérique adapté aux besoins éducationnels africains, à la Conférence e-learning Africa (mai, Cotonou, Bénin), au Congrès mondial UNESCO sur les REL (Ressources Educatives Libres) et à la 2ème édition de la Semaine de l'Apprentissage nomade de l'UNESCO.
Les jumelages francophones d'Apréli@ ont en effet été distingués par l'UNESCO parmi les meilleures pratiques sur les REL au niveau mondial.
L'année 2012-2013 a constitué une phase d'expansion du dispositif; la prise en compte des résultats de l'évaluation de l'année-test et des enseignements tirés sont permis d'élaborer le guide de formation initiale aux e-jumelages, qui a été mis à disposition sur le site dédié.
Apréli@ a aussi entrepris la production des ressources d'e-jumelages pour les pays anglophones, en partenariat avec TESSA.
La CONFEMEN a présenté la candidature d'Apréli@ au prix UNESCO-Hamdan, récompensant des pratiques et des performances exemplaires pour améliorer l'efficacité des enseignants.

Apréli@ entend désormais développer des e-jumelages entre classes ivoiriennes de différentes régions (Nord et Sud, Ouest et Est, classes urbaines-classes rurales), afin de contribuer à la reconstruction du sentiment national, à l'esprit de partage et de solidarité, le respect de soi et d'autrui, mais aussi entre classes ivoiriennes et classes francophones africaines et d'autres pays de l'espace francophone.
Dans cet objectif, Apréli@ a entrepris, avec de nombreux partenaires de 1er plan, la préparation d'un colloque/atelier à Abidjan qui lancera l'implantation des e-jumelages en Côte d'Ivoire et leur déclinaison à l'enseignement technique et professionnel.
Prévu fin avril 2014, ce colloque lancera également la 1ère collection de manuels numériques libres de Mathématiques ouest-africains, ainsi que le 1er réseau d'enseignants co-producteurs de REL (Ressources Educatives Libres) endogènes, qui impliquera des enseignants et formateurs de plusieurs pays ouest-africains.
Apréli@ et ses partenaires envisagent un plan d'actions sur 3 ans, dont une phase expérimentale des usages dans des classes (urbain/rural) et mesure d'impact, suivie par la recherche interafricaine en Sciences de l'Education et en intégration des TIC, en partenariat avec des industriels du numérique et des instituts de formation d'enseignants, et en synergie avec le déploiement du programme ivoirien e-éducation.

*Geneviève-Puiségur-Pouchin a enseigné en tant que professeur de mathématiques en Côte d'Ivoire et en France, et exercé des responsabilités de formatrice d'enseignants en Côte d'Ivoire. Elle était chargée du thème TICE lors de la conférence Bamako+5, organisée par l'ADEA, qui a émis une liste de points de consensus et de recommandations pour l'intégration réussie des TIC dans les systèmes éducatifs africains.