Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

 

Le lancement de la Triennale au Burkina Faso enclenche un dialogue national sur l’éducation et la nouvelle stratégie de développement du pays

 

Ouagadougou, 17 février 2011. Aujourd’hui, le Premier ministre du Burkina Faso, M. Tertius Zongo, a lancé officiellement le processus de préparation de la Triennale sur l’éducation et la formation en Afrique au Burkina Faso. La  Triennale, qui est la rencontre mondiale la plus importante sur l’éducation en Afrique, se tiendra à Ouagadougou, du 27 novembre au 2 décembre 2011. Elle explorera le thème suivant  : « Promouvoir les connaissances, compétences et qualifications critiques pour le développement durable de l’Afrique : comment concevoir et édifier une réponse efficace des systèmes d’éducation et de formation ».

Le lancement a démarré par un séminaire qui a porté à la fois sur le thème de la Triennale 2011 et sur la nouvelle stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD), permettant ainsi de porter un regard croisé. Le séminaire a réuni un large pan de la sociét burkinabé, dont de nombreux décideurs politiques et acteurs de développement. Il a ainsi initié un processus de réflexion et de concertation nationale sur les besoins en ressources humaines et sur les réformes à entreprendre dans le domaine de l’éducation et de la formation, afin de soutenir la nouvelle vision de développement du Burkina Faso.

Plus :
Communiqué de presse final
La Triennale 2011 de l'ADEA
Communiqué de presse N°1
Programme du séminaire