Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

thumb 2257Source : Le Café pédagogique

Bien connue pour ses travaux sur l’école maternelle et sur l’apprentissage de la lecture, Sylvie Cèbe s’intéresse également à la didactique concernant les élèves à besoins éducatifs particuliers. Invitée par l’INSPÉ (Institut national supérieur du professorat et de l'éducation) de Lille, Hauts-de-France, France, en novembre dernier pour présenter ses analyses dans une conférence, elle expose ici les enjeux de la conception universelle de l’enseignement-apprentissage.

Extrait : On vise dès le départ un lieu unique où tout le monde peut évoluer ensemble, handicapé ou non. L’idée s’est prolongée vers la conception universelle en éducation. Plutôt que de concevoir une séance à l’attention de l’élève moyen, cet élève épistémique qui n’existe pas vraiment, puis de chercher dans « l’après-coup » ce que j’appelle « les bretelles, les ceintures » pour les élèves à besoins éducatifs particuliers, on conçoit dès le départ des séances et des dispositifs didactiques qui incluent les élèves à besoins éducatifs particuliers. Il s’agit de réfléchir en amont à ce qu’on peut offrir comme aide, en collectif, pour que tous les élèves puissent bénéficier de la séance.

L'article

Voir également : Lignes Directrices de la Conception Universelle de L’Apprentissage sur le site CAST (Center for Applied Special Technology)