Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

thumb 2163Un dossier de l'ifé (Institut Français de l'Education), par Catherine Reverdy et Rémi Thibert, Chargés d’étude et de recherche au service Veille et Analyses de l’Institut français de l’Éducation.

Présentation :

Ce dossier de veille se propose d’aborder le leadership des enseignants, dans et au-delà de l’établissement scolaire.
Les travaux de recherche sur le leadership dans l’éducation, majoritairement anglo-saxons, se focalisent de plus en plus sur la nécessité d’une dimension collective du leadership dans des établissements scolaires ayant davantage d’autonomie (courant du leadership distribué ou partagé dans lequel nous situerons notre dossier) et montrent que l’engagement de chacun des acteurs éducatifs au niveau de l’établissement peut avoir des répercussions sur la réussite des élèves, voire sur l’amélioration globale du système.



Cette notion de leadership ainsi abordée se centre davantage sur la mise en place de conditions pour favoriser au mieux les apprentissages des élèves que sur le fonctionnement hiérarchique ou la personnalité d’un leader unique que serait le chef d’établissement.
Comment cela se traduit-il pour les enseignants? Y a-t-il un leadership spécifique pour cette profession, située au cœur des problématiques d’apprentissage des élèves mais qui sont souvent appréhendées de ma-nière individuelle? Les enseignants sont-ils tous des leaders existants ou en devenir, souhaitent-ils réellement l’être et ont-ils des difficultés à l’être? Comment développer ce leadership et l’articuler au développement professionnel des enseignants?

Après avoir présenté les différentes caractéristiques que donne la littérature de recherche à la notion de leadership des enseignants et les différents rôles ou missions possibles des enseignants leaders, nous nous intéresserons successivement à deux aspects de ce leadership: un aspect plutôt formel, pour lequel les enseignants ont des positions de leadership définies et reconnues dans ou en dehors de l’établissement; et enfin des pratiques de leadership moins clairement définies, plus diffuses, situées dans une vision de l’établissement en tant que communauté d’apprentissage professionnelle*.

Télécharger le dossier (pdf, 1Mo)

 

*Voir la rubrique consacrée à cette question sur notre site, et voir également la vision d'Aprélia d'une CAPE (Communauté d'Apprentissage Professionnel Etendue)