Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

thumb 1931Vous trouverez plus bas les solutions à ce quizz. Nous espérons qu'il vous a aidé.e à mesurer l'importance d'effectuer cette analyse d'exercices de façon systématique, avant de les proposer aux élèves.

Si vous souhaitez approfondir cette notion, nous vous conseillons de vous reporter à l'article Mathématiques, analyse a priori d’un exercice

 

Source : Livret 4/Post primaire didactique des mathématiques, IFADEM, Burkina Faso
REL CC 3.0 Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

CORRIGÉS DU DIAGNOSTIC

► Autotest 1
On peut considérer l’analyse a priori d’un exercice comme une réflexion critique sur ce dernier en vue de mieux l’adapter au niveau des élèves et aux objectifs opérationnels que l’on s’est fixés.

► Autotest 2
La réponse est « oui ». Dans ta pratique pédagogique courante d’évaluation en mathématiques, l’analyse a priori des exercices doit occuper une place centrale. En effet, au quotidien, tu effectues des évaluations formatives au niveau de tes élèves dans toutes tes classes, à travers les tests de contrôle de prérequis, des exercices d’application directe et de réinvestissement, les interrogations, etc. Pour être pertinents et adaptés, tous ces exercices ont besoin d’une analyse a priori en vue de mieux les adapter au niveau des élèves. De plus, l’analyse a priori te permet de prévoir les difficultés possibles des élèves et d’apporter la remédiation appropriée lors de la leçon.

► Autotest 3
La réponse est « oui » ; le professeur expérimenté a besoin d’effectuer l’analyse a priori des exercices de mathématiques pour réussir ses évaluations. En effet, l’analyse a priori tient compte de la spécificité des groupes classes. Face à un même exercice, les élèves de deux classes de même niveau (par exemple, deux classes de 3e) peuvent avoir des difficultés qui divergent. Tout professeur doit effectuer les analyses a priori de ses exercices.

► Autotest 4
La réponse est « non » ; bien formuler tes items et t’assurer que les contenus abordés
sont du programme ne suffit pas pour réussir les analyses a priori de tes exercices.
En effet, l’analyse a priori vise à mieux adapter l’exercice au niveau des élèves. Pour
cela, il faut identifier les difficultés probables que vont rencontrer les élèves, faire les
ajustements nécessaires et s’assurer que les connaissances et compétences à mobiliser
leur sont accessibles.

► Autotest 5
Les documents indispensables que tu dois posséder lors de l’analyse a priori d’un exercice de mathématiques sont :
• le programme officiel de mathématiques de la classe;
• le livre officiellement recommandé (Faso-math pour le post-primaire);
• le guide pédagogique du niveau concerné.
► Autotest 6
La réponse est « oui ». En effet, en principe, chaque professeur doit avoir une démarche qui lui est propre pour ses analyses a priori. Cependant, si tu n’en as pas, cette séquence te donnera l’occasion de t’approprier de la démarche proposée.

► Autotest 7
La réponse est « oui ». En effet, les avantages pédagogiques pour un professeur de mathématiques à effectuer les analyses a priori des exercices avant de les administrer aux élèves sont multiples. Tu pourras te référer au mémento où l’on te propose un ensemble d’avantages.

► Autotest 8
Citons quatre inconvénients pour un professeur de ne pas effectuer l’analyse a priori des exercices avant de les proposer aux élèves :
• les exercices peuvent être trop faciles ou trop difficiles;
• il peut exister des méthodes de résolution auxquelles le professeur n’a pas pensé;
• les items peuvent ne pas être congruents avec les objectifs opérationnels visés;
• l’exercice peut comporter des données manquantes ou erronées.