Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

thumb 1931Les REL, qu’entend -on par là exactement ? Nous vous l’avions promis, voici les réponses au quizz. Facétie du hasard, ces réponses sont données en vrac !
Vous allez sûrement les remettre facilement dans le bon ordre, seul.e ou en compagnie d’un.e collègue. Ces réponses sont données par Kris Stutchbury* et traduites par Apréli@. Rendez-vous la semaine prochaine pour les réponses dans le bon ordre....

Rappel des questions du quizz (Trois réponses possibles : Vrai, faux, pas toujours vrai.)

 

1. Les REL existent sous divers formats, dont celui de ce quizz. Il peut notamment s’agir de ressources sur Internet, de livres, de feuilles de calcul, de vidéos et de photos.

2. Pour utiliser les REL, il faut verser des droits à leur auteur.e.

3. Vous pouvez être sûr.e que les REL sont des ressources de bonne qualité.

4. Les universités publient certains de leurs supports de cours en tant que REL. Ceux-ci seront de moins bonne qualité que leurs ressources payantes.

5. Une caractéristique clé des REL est leur potentiel d'adaptation aux contextes locaux.

6. Les ressources REL se trouvent sur Internet.

7. Les questions liées à l'écriture de REL sont les mêmes que pour toute écriture académique, la différence étant la licence de copyright et la manière dont les ressources peuvent être utilisées.

Les réponses dans le désordre :

  1. Faux. Vous pouvez utiliser les REL gratuitement, l’auteur.e ne perçoit pas de droits. Les ressources pour soutenir la production de REL proviennent de nombreuses sources. . Les ressources pour soutenir la production de REL proviennent de nombreuses sources, telles que bourses, aides financières, d’universités, institutions, gouvernements. Il ne faut pas oublier non plus les nombreux producteurs bénévoles, individuellement ou collectivement (dont les associations, telles qu’Apréli@)
  2. Faux. L'une des raisons pour lesquelles les universités publient des REL est que cela leur assure visibilité et notoriété. Elles ont donc tout intérêt à faire en sorte que ces ressources mises librement à disposition soient d’aussi bonne qualité que leurs autres ressources.
  3. Pas toujours vrai. Certaines REL, telles que, par exemple, des instructions détaillées pour la réanimation d’urgence, seront publiées sous une licence Creative Commons (CC) qui n’en permet pas l'adaptation. En effet, dans l’hypothèse où l'adaptation aboutirait à un conseil erroné, avec des résultats potentiellement fatals, la responsabilité de l’auteur.e initial.e pourrait être engagée.
  4. Faux. Certains producteurs de REL (tels que TESSA) ont des procédures rigoureuses d'assurance qualité, mais ce n’est pas le cas de toutes les REL. Vous ne pouvez pas être assuré.e que toutes les REL sont de la qualité espérée. Choisissez vos REL avec soin !
  5. Vrai. Les questions qui se posent aux auteurs de REL sont les mêmes que pour toute autre écriture académique.
  6. Vrai. Les (REL) peuvent prendre de nombreux formats.
  7. Pas toujours vrai. Certes, on trouve sur Internet de multiples REL, mais elles peuvent aussi être publiées de manière conventionnelle (format papier ou audio, vidéo)

A vous de jouer ! Dans quelques jours, nous mettrons en ligne les réponses, dans le bon ordre cette fois...

* Kris est formatrice d'enseignants et chercheuse au niveau universitaire, avec 20 ans d'expérience d’enseignement Elle est directrice académique de TESSA et enseigne au sein du programme de Master en éducation de l’Open University