Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

Appablog

Séance de travail conjointe entre l’UNESCO et la commission de l’Union Africaine
La Directrice Générale amis l’accent sur l’importance des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) qui constituent, a-t-elle dit, des domaines spécifiques de coopération, nécessitant d’êtres davantage développés en partenariat avec la Commission de l’Union Africaine.

 

 

Osiris

Fonds de développement universel des services universels : Les opérateurs sortiront 7 milliards de francs
Tous les opérateurs de téléphonie mobile vont mettre la main à la poche pour faire fonctionner le nouveau fonds de développement des services universels de la télécommunication, dont le comité de direction a été installé hier. Principales bénéficiaires de ce fonds, les zones rurales auxquelles on veut faciliter l’accès aux Tics.

 

Télécommunications : Le Sénégal dans la dynamique du service universel

Les organes constitutifs du Fonds de développement du service universel des télécommunications (Fdsut) ont été installés hier par le Secrétaire général de la Présidence de la République.

Le Soleil

TIC DANS L’ENSEIGNEMENT DE L’ANGLAIS : Amy Cissé plaide pour la formation de ses collègues

 

Gabonews

Le gouvernement de l’émergence et Microsoft volent au secours des enseignants gabonais en les initiant à l’utilisation pédagogique de l’ordinateur

Le numérique pour former les enseignants africains
Le Sénégal accueille du 10 au 12 février 2010 un atelier d’experts africains en formation à distance pour définir un "programme d’utilisation des TICE" (Technologies de l’information et de la communication pour l’éducation) qui permettront de former le grand nombre d'enseignants nécessaires pour réaliser en Afrique "les objectifs d’une éducation primaire de qualité pour tous en 2015".
L'opération OpenED (Education Ouverte) concernera dans un premier temps 17 pays africains. Le site de l'APRELIA donne le détail de l'opération.

Le Soleil

Un nouveau partenariat scellé entre le Sénégal et Microsoft
Inscrire l’usage des Tic dans une perspective d’amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages. C’est l’objectif de ce partenariat scellé par Microsoft et le Sénégal. Le programme a été lancé mercredi par le Directeur de l’enseignement moyen secondaire général (Demsg), Ibrahima Ndour, en présence du directeur de Microsoft pour l’Afrique de l’Ouest et du centre, Ibrahim Youssry.

GabonEco

Afrique : La CEA et Microsoft main dans la main pour développer les TIC
En marge du 14e Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine qui s’est tenu du 31 janvier au 2 février à Addis-Abeba, en Ethiopie, la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) et Microsoft ont signé un accord le 1er février pour la promotion et le développement des Technologies de l’information et de la communication (TIC) en Afrique. Ce partenariat doit permettre de booster l’économie africaine par le biais des TIC.

Avec un ratio moyen de neuf ordinateurs pour 1000 habitants, l’Afrique aiguise les appétits des majors mondiales de l’informatique, qui y voient désormais un important relais de croissance.

Généralisation de l’utilisation des NTIC : A l’heure du know-how

L’ère de l’économie du savoir, véritable apanage des nations modernes, rend incontournable

 

MobileAlgérie.com

Les nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC) constituent le thème central du 14e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA) dont l'ouverture est prévue demain à Addis-Abeba, a indiqué M. Abdelkader Messahel, ministre délégué chargé des affaires maghrébines et africaines.

Sommet Union Africaine: Les dirigeants africains arrivent en Ethiopie

Les chefs d'Etat africains ont commencé à rallier l'Ethiopie samedi pour le sommet de l'Union africaine du 31 janvier au 2 février, qui sera consacré au développement des technologies de l'information et de la communication sur le continent (TIC).

FrenchChina.org

La chine met l'accent sur la coopération avec l'Afrique dans le secteur des TIC
Le gouvernement chinois accorde une grande importance à la coopération avec les pays africains en matière de technologie de l'information et de la communication (TIC), a affirmé le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhai Jun lors d'une interview accordée à l'agence Xinhua.

ElMOUDJAHID

Penser africain, penser solidarité
Soulignant, « que la fracture numérique est venue s’ajouter aux autres contraintes  et vulnérabilités qui contribuent à la marginalisation de l’Afrique dans l’économie  mondiale et les courants internationaux d’échanges, le Président Bouteflika a estimé que la réduction de cette fracture "représente un des défis prioritaires pour chacun de nos pays, pour nos sous-régions et pour notre continent.”

 

Osiris

L’UA demande l’élaboration d’un Agenda numérique africain
L’élaboration de l’Agenda numérique africain se fera en collaboration avec les communautés économiques régionales, la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), l’Union internationale des télécommunications et les institutions spécialisées du secteur des TIC en Afrique, selon le projet de déclaration du 14e sommet de l’UA, adopté par le Conseil exécutif (ministres des Affaires étrangères) et soumis pour approbation aux chefs d’Etat et de gouvernement.

Le Soleil

Réduction de la fracture numérique : Me Wade indique la voie  
Le président de la République a indiqué la voie pour réduire la fracture numérique en Afrique. Me Abdoulaye Wade a fait une intervention fortement suivie ce dimanche à Addis-Abeba.
« La priorité, c’est connecter l’Afrique », a dit Me Wade. « Pour ce faire, il faut, selon lui, rendre Internet accessible et doter les Africains d’ordinateurs neufs. Ainsi pourrions-nous réduire la fracture numérique en Afrique ».