Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

Sous la houlette de Djimo Keita, professeur de français passionné par le numérique éducatif, une classe de 6ème du Collège d'Enseignement Moyen de N'Gaparou a mené des activités de e-jumelage avec des élèves du club Sciences du Collège/Lycée Blaise de Vigenère.


L'e-jumelage a permis aux élèves de Ngaparou/Somone :
-d'améliorer le niveau des élèves en français surtout en expression écrite (description, présentation)
-d'illustrer des parties du programme de français
-de créer une dynamique de groupe
-d'échanger avec leurs correspondants des informations sur leur cadre d'étude, leur cadre de vie, leurs us et coutumes, leurs traditions culturelles( danses, folklore...)
-de leur faire découvrir leurs conditions d'études : manque de salles de classes, de mobilier, nombre d'élèves très important (96 par classe)
-de se familiariser avec l'outil informatique ( ordinateur, internet, matériel vidéo-projecteur, dropbox, diaporama...)
-de créer des liens d'amitié

Cependant quelques difficultés ont été rencontrées, à savoir:
-l'insuffisance d'outils informatiques (deux ordinateurs en marche pour la salle informatique, absence d'appareil photo numérique.
-le manque de formation dû au nombre important d'élèves (1263) par rapport au nombre d'ordinateurs
-les difficultés d'accès aux ordinateurs( salle servant à la fois de salle d'informatique, de bibliothèque et de salle des profs )
- le démarrage tardif du E-jumelage
-l'insuffisance de la planification des activités avant le démarrage effectif-

Dans les perspectives ou les améliorations pour 2013-2014, l'équipe de Ngaparou en charge de l'e-jumelage propose:
-de commencer plus tôt l'activité du E-jumelage
-de planifier au plus tôt les activités
-d'intégrer le club E-jumelage dans le club littéraire du collège pour le faire découvrir aux autres professeurs
-de disposer des copies du journal du collège Blaise de Vigénère, s'il existe ou de son site votre site (le leur étant http://lasomone.com/ )
En conclusion, les enseignants et élèves sénégalais se disent ravis par cette 1ère expérience, qu'ils estiment très enrichissante à tous les niveaux (pédagogique, technique, culturelle, amicales...) et affirment leur motivation pour poursuivre et renforcer les échanges et les liens d'amitié ainsi établis.

Note d'Apréli@ : Nous remercions vivement Djimo Keita, pilote de l'initiative, pour ce bilan d'étape, et nous saluons chaleureusement l'équipe enseignante et les élèves du CEM Ngaparou-Somone.