Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

Point de vue

Par Mbagnick SOCE, Inspecteur de l'Education, Coordonnateur du Comité pédagogique, Cellule de la solidarité Numérique, ADIE.

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) constituent de nos jours de puissants leviers de développement et sont en train de drainer tous les secteurs de la vie. Elles ont un impact réel sur la productivité, la croissance, la santé et l'emploi dans les pays en voie de développement. Lire la suite....

Jean -François Fiorina, directeur de l'ESC Grenoble, extrait : « Le cours d'amphi est-il en train de vivre ses derniers instants » comme l'a prédit Le Monde en date 11 octobre ? Aurait-il titré de cette manière, il y a seulement deux ans ? Sommes-nous arrivés à l'ère des MOOC ‪(Massive open online course) que le Financial Times (Free, high-quality and with mass appeal), Courrier International (Harvard pour tous) ou le magazine Uzbek et Rika (La Revanche des cancres) présentent comme des solutions d'avenir, à l'heure de la nécessaire massification/démocratisation du savoir ?

Nous vous invitons à découvrir l'interview de Constance Yaï, sur le leadership féminin, notamment en Afrique.
Fondatrice de l'AIDF (Association Ivoirienne pour le Droit des Femmes), Constante Yaï est par ailleurs marraine des e-jumelages éducatifs d'Apréli@ en Côte d'Ivoire.

Par Michael Trucano. L'article  (en anglais)

Le témoignage

Plus encore que le manque d'équipement et d'infrastructures d'accueil dignes de ce nom, c'est la qualité des enseignants qui pose problème.
Article de Thot Cursus

Le recours à la « sagesse des foules » et à la collaboration des masses en vue d’atteindre un objectif spécifique n’est pas nouveau en Afrique. Cependant, la vulgarisation des TIC sur le continent et les nombreuses opportunités et facilités de connexionqu’elle entraine, font du crowdsourcing une technique à laquelle de nombreux Africains, entrepreneurs ou non, ont de plus en plus recours de nos jours.
Plus...

Quels conseils pour les pays africains qui «informatisent» leurs écoles (ou envisagent de le faire) pour faire en sorte que les enseignants sachent utiliser les TIC de façon productive?

Une contribution de Michael Trucano, Banque Mondiale.

par Alexis Dieth, Docteur en Philosophie, Vienne. Autriche, Contact Alexis Dieth

  1. L’instrumentalisation des NTCI en Afrique dans une nouvelle acculturation planifiée
  2.  Pour un usage innovant des NTCI en Afrique dans un projet de civilisation : l’exemple d'Aprélia

 en ligne sur le blog d'Antoine Bi Mian

L’urgence de l’intégration des TIC dans les systèmes éducatifs des pays d’Afrique au Sud du Sahara semble faire l’unanimité aussi bien au niveau des politiques que des experts en éducation. Cependant, eu égard aux difficultés financières que rencontrent ces pays, la grande question porte sur les choix au niveau infrastructure, matériel et contenu pour mener à bien cette politique d’intégration des TIC.

de Bruno Devauchelle

Les mots et expressions « sens de l’effort », « plaisir d’apprendre », « motivation », « attention », « estime de soi », « sentiment d’autoefficacité », sont parmi ceux qui accompagnent le plus souvent des propos sur l’évolution actuelle de l’éducation, en particulier de la dimension scolaire de celle-ci........

Antoine Mian est enseignant-chercheur à l’ENS (Ecole Normale Supérieure) d'Abidjan et passionné des TIC.
L'interview

Extrait : "Les outils numériques prolifèrent dans des secteurs autres que celui de l'éducation. En restant en marge de cette évolution, le secteur éducatif prive des milliers de jeunes d'en bénéficier à bon escient, d'en faire bon usage. L'on peut y arriver. Patiemment. Avec de la volonté. Mais le travail est âpre et long. Il faut créer les contenus, former les formateurs, équiper les zones en électricité et en téléphone, alphabétiser les paysans pour qu’ils comprennent la nécessité de tels équipements dans la brousse.
Sans ressources humaines motivées, sans infrastructures appropriées, sans contenus pédagogiques élaborés, il y a fort à parier que l'Afrique dépendra encore pour longtemps de l'extérieur..."
Thot Cursus, L'article

(Techniques Usuelles de l'Information et de la Communication).
par Bernard-Yves Cochain, consultant en éducation, spécialiste des TUIC : "Depuis Helen Parkhurst, Célestin Freinet et quelques autres, l'idée de la pédagogie différenciée n'a pas beaucoup avancé. Pourtant tout le monde en parle, y compris (surtout) dans les milieux des TUIC, ces outils devant permettre à tout enseignant de gérer la différenciation. Alors, pourquoi cet immobilisme ?" Il propose de s'appuyer sur les TUIC pour offrir à chaque élève un apprentissage individualisé.

par Olivier Sagna, Secrétaire général d'OSIRIS
L'article

(Agence Ecofin) - « L’Afrique doit gagner la bataille des contenus. » Sous une forme ou une autre, cette idée a été abondamment exprimée dans de nombreux séminaires, ateliers et conférences ayant pour thème les enjeux de la société de l’information. Une quinzaine d’années après l’introduction de l’internet dans la plupart des pays africains, on peut se demander aujourd’hui où en est l’Afrique avec la bataille des contenus numériques.
L'article

Dr Dieth Alexis.
Vienne. Autriche             
 
                 Le châtiment pénal  besoin vital de l’âme humaine  et l’obligation sacrée envers Autrui

A beaucoup d’entre nous, par ces temps où se mettent en place les dispositifs judiciaires permettant de juger les crimes et déprédations commises durant la crise post-électorale et même bien avant, le châtiment pénal apparaît comme une sanction injuste, ou comme un moyen de punir les membres d’un parti politique, ou tout simplement comme une justice de vainqueur. Or les droits humains qui ont été violés ne sont rien d’autres que les obligations éternelles qui structurent  l’humanité de l’homme et dont le respect lui confère sa dignité.