Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

thumb 1797Source : UNESCO-IIPE
Comment mesurer l’efficacité des interventions éducatives?
L’Initiative internationale sur l'évaluation des impacts (3IE) a entrepris de répondre à cette question en réalisant une analyse systématique et exhaustive pour évaluer l'efficacité de l’éducation. 3ie a présenté ses conclusions lors du Débat Stratégique de l’IIPE-UNESCO qui a eu lieu le 20 octobre 2016.

Dans les pays à faible revenu et revenu intermédiaire, environ 250 millions d'enfants ne savent pas lire, pas écrire, ni effectuer des opérations basiques de calcul. On compte 263 millions d'enfants non scolarisés et 300 millions scolarisés mais qui n'y apprennent pas.

Une série de différentes interventions éducatives a été mise en œuvre pour résoudre ces questions et d’autres sur les enjeux éducatifs dont 3ie a entrepris d’examiner l’efficacité. Dans son analyse, la plus systématique et exhaustive jamais menée sur l’efficacité de l’éducation jusqu’à présent, 3ie a examiné l’impact de 216 programmes éducatifs dans 52 pays de faible revenus et revenus intermédiaires.

L'étude a examiné 2000 documents pour rassembler des preuves sur les effets de 21 types d’interventions éducatives différentes allant de l’inscription à l’école, à l’assiduité en classe, en passant par l’achèvement du cursus scolaire et les apprentissages. Les études ont été menées dans 52 pays, principalement situées en Amérique latine et en Afrique sub-saharienne.

Ce rapport est nommé “L’impact des programmes éducatifs sur l’apprentissage et la participation scolaire dans les pays à faible revenu et revenu intermédiaire”. Son objectif est d’offrir aux gouvernements et aux agences internationales des idées sur comment identifier des programmes éducatifs efficaces en adéquation avec l’Objectif de développement durable relatif à l’éducation. Cette étude arrive à un moment où l’aide à l’éducation est en baisse.