Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

thumb 1751Source : UQAM (Québec)
Extraits: "À l’ère de la culture numérique, de nouvelles exigences apparaissent dans le domaine de l’éducation et de l’emploi.
Les compétences qui font consensus :

  • collaboration,
  • communication,
  • compétences liées aux technologies de l’information et des communications (TIC),
    habiletés sociales et culturelles, citoyenneté,
    suivies de :
  • créativité
  • pensée critique,
  • résolution de problèmes,
  • capacité de développer des produits de qualité et productivité.

La place des compétences du 21e siècle dans le curriculum scolaire est sans doute l’élément le plus controversé. Des pistes de solutions sont toutefois envisagées dans les référentiels.

Un consensus est clair toutefois : pour faire place aux compétences du 21e siècle les curricula doivent être modifiés en profondeur. L’apprentissage basé sur la résolution de problèmes, la collaboration, l’expérience et l’évaluation formative comptent parmi les meilleures techniques pédagogiques pour supporter leur intégration.

L’importance du rôle des professeurs et de leur développement professionnel est largement promue dans tous les référentiels. Leurs attitudes, leurs croyances, leurs compétences et leurs pratiques sont primordiales lorsque vient le temps d’effectuer des changements dans les manières d’enseigner et d’apprendre. Les compétences du 21e siècle leur posent de nombreux défis d’ordre pédagogique. On ne s’attend pas uniquement à ce qu’ils facilitent l’acquisition de ces compétences, par exemple, mais aussi à ce qu’ils les possèdent eux-mêmes. Deux besoins sont fréquemment identifiés : développer leurs habiletés à utiliser différentes méthodes d’enseignement et savoir utiliser les outils offerts par les TIC pour créer des environnements de formation appropriés aux apprentissages du 21e siècle."
L'article