Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

La Direction Régionale de l'Education Nationale et de l'Enseignement Technologique (DRENET) de Katiola a organisé un concours* pour promouvoir les Mathématiques et encourager la participation des jeunes filles. Mima calatchin signifie : Je suis fort. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le Mercredi 21 Mai 2014. A cette occasion, les organisateurs ont diffusé une vidéo de soutien d'Apréli@, réunissant sa présidente et le président d'Apréli@ Cameroun, Merlin Lamago:
Cliquer ici avec le bouton droit puis enregistrer la cible du lien (vidéo au format mp4 640X480 79 Mo)
Vous pouvez également la regarder sur le site même en plein écran (format vidéo : flv 320X240 24 Mo) mais soyez patient le temps de chargement peut être assez long


Texte de l'intervention d'Apréli@ (Geneviève Puiségur-Pouchin, Présidente) et d'Apréli@-Cameroun (Merlin Lamago, Président)
Bonjour et grand merci à vous tous d'accueillir Apréli@ parmi vous et de nous permettre ainsi de partager avec vous ce moment convivial de célébration de l'excellence en Mathématique.
Je tiens à remercier tout particulièrement notre cher collègue Clément Mahi, qui a remué ciel et terre pour organiser cet évènement et en assurer la pleine réussite ; je peux en témoigner personnellement, car j'ai eu le privilège de vivre en direct l'intense campagne de mobilisation qu'il a menée sans relâche lors de notre récent atelier à Abidjan, au siège des Éditions Eburnie. Nous y avons travaillé main dans la main, en conjuguant la convivialité à l'efficacité, pour mettre la dernière main à la 1ère collection ouest-africaine de manuels numériques libres de Mathématiques, communs à 7 pays.
Les Mathématiques sont en effet à la base de tous les domaines scientifiques, et l'investissement des jeunes ivoiriens dans le domaine scientifique est crucial pour permettre à la Côte d'ivoire d'acquérir la masse de compétences scientifiques et techniques de haut niveau permettant son émergence prochaine.
Dans cette entreprise nationale, les jeunes filles ont un rôle particulièrement important à jouer et doivent faire entendre leur voix pour que leurs points de vue, leurs attentes et leurs besoins soient pris en compte. Elles ont l'opportunité d'être des vecteurs privilégiés de l'évolution des Sciences et techniques, pour que celles-ci soient résolument mises au service de la Vie et bénéficient à chacune et chacun.
Autre enjeu majeur, l'élaboration de modèles et de techniques scientifiques propres, obtenus en opérant des croisements féconds entre les savoirs et techniques endogènes et ceux issus d'autres régions du monde.
La promotion et la production des ressources éducatives libres africaines est en effet au cœur des objectifs de notre association. Nous mettons en œuvre des projets pilotes collaboratifs multi acteurs pour favoriser le développement de modèles éducationnels endogènes adaptés au contexte et aux besoins africains, qui contribuent ainsi à dessiner une Éducation africaine.
Parmi nos initiatives, les e-jumelages éducatifs, qui permettent à des classes africaines d'échanger et collaborer avec des classes distantes, en menant des activités pédagogiques et éducatives communes. Nous serions vraiment heureux que des classes de Katiola rejoignent la famille des e-jumelages ; soyez certains qu'elles seront reçues à bras ouverts !
En adressant mes plus vives félicitations à tous ceux qui ont contribué au succès de cette belle initiative, élèves, enseignants, encadreurs, parents, élus, autorités, sponsors, je souhaite que cette journée de célébration place durablement Katiola sur la voie d'une saine émulation pour l'excellence scientifique !
Je passe la parole à notre jeune et brillant collègue Merlin, président-fondateur d'Apréli@ Cameroun, expert en Sciences de l'Éducation et en ingénierie techno-pédagogique.

Merci Geneviève,
C'est évidemment un privilège pour moi qu'être associé à cette belle fête du savoir ce jour à Katiola. Cet événement est le signe d'un dynamisme réel et vécu. Je voudrais à mon tour féliciter les initiateurs, les enseignants, les élèves et toute la communauté éducative, parents et autorités de Katiola.
Comme je le mentionnais, c'est un privilège, et merci à Geneviève qui a bien voulu m'associer. Je voudrai aussi rendre « hommage » aux technologies de l'information et de la communication, qui ont rendu possible cette intervention malgré la distance. C'est dire combien on ne peut aujourd'hui se départir de ces technologies. Elles sont là présentes dans la vie de chaque jour, et l'école ne saurait tourner le dos aux nouvelles technologies.
C'est la vision d' Apréli@ d'encourager les enseignants et pédagogues à s'engager dans ces technologies pour permettre le développement d'une éducation de qualité qui répond aux préoccupations actuelles de développement en Afrique. Pendant longtemps, en effet, nous enseignants, avons exprimé à raison notre inconfort vis à vis des programmes, des contenus qui étaient plus ou moins importés ou imposés et qui s'adaptaient mal aux contextes locaux.
C'est une chance de pouvoir aujourd'hui produire nous-mêmes nos ressources éducatives et nous engager dans une logique de mutualisation. C'est pourquoi le Cameroun n'a pas hésité un seul instant à épouser la vision portée par Apréli@ depuis 2008. Nous devons produire ensemble, mutualiser nos ressources, nos expériences et réussir ensemble.
Voilà pourquoi, je voudrais profiter de cette tribune pour signifier la disponibilité de l'équipe du Cameroun à cheminer ensemble avec Apréli@-Côte d'Ivoire qui voit le jour. Nous avons sous la main le projet e-jumelage qui permet de mettre ensemble nos classes, nos apprenants ; ce qui répond parfaitement au modèle de travail collaboratif, aujourd'hui très conseillé et très compétitif tant dans les institutions de formation qu'en entreprise. L'e-jumelage, c'est un premier pas, engageons-nous. L'ingénierie pédagogique propose bien d'autres produits, que nous pourrons expérimenter de suite.
Pour répondre aux défis actuels de nos systèmes éducatifs, nous devons nous mettre ensemble, collaborer, grandir ensemble, réussir ensemble. L'appel que je lance à la jeune et dynamique équipe de Katiola, et à l'ensemble des collègues de la Côte d'Ivoire, c'est que les classes du Cameroun vous sont ouvertes et nous sommes à prêt à collaborer.
Merci à Apréli@, merci à vous.
Bravo à tous.

*Ce concours avait pour objectifs:
1- Objectif général :
Participer à la promotion de l'excellence en milieu scolaire.
2- Objectifs spécifiques :
* Créer une saine émulation entre les apprenants(es) ;
* Déceler les aptitudes des apprenants(es) en mathématiques ;
* Encourager les filles à aimer les mathématiques ;
* Révéler les capacités à enseigner des professeurs ;
* Redynamiser les Conseils d'Enseignement de mathématiques ;
* Valoriser la profession enseignante.
La cérémonie de remise des prix a eu lieu le Mercredi 21 Mai 2014.
Elle a réuni :
les invités: les élèves, les enseignants, les fondateurs et chefs d'établissement;
les encadreurs pédagogiques;
les autorités de la région du HANBOL (maires, conseil régional, DRENET)
les sponsors: la SMCI (Société Mathématiques de Côte d'Ivoire) et les éditions Eburnie (partenaires d'Apréli@). Apréli@ était présente à distance, sa présidente intervenant dans une vidéo encourageant l'ensemble des participants et notamment les jeunes filles.
Contact : Clément Mahi, professeur de Mathématiques, encadreur pédagogique, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; (225) 08 32 33 08/ 02 01 81 82