Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

Actus Aprelia

2015 10 42072 sNous avons le plaisir de vous faire part du partenariat que nous venons de nouer avec Cayambe Education.

Cayambe Education est une société de conseil stratégique et opérationnel qui appelle de ses vœux un changement de paradigme dans la mobilisation d’expertise et l’appui aux dispositifs sectoriels nationaux. En s’appuyant sur une connaissance profonde des politiques d’aide au développement en éducation et une approche globale, elle propose des solutions adaptées et respectueuses des cadres nationaux en accompagnant efficacement la définition des politiques éducatives et leur cadre de mise en œuvre, des ministères aux établissements, et en privilégiant l’écoute des acteurs.

 

RV Qelasy Aprelia 20150903

 

 

Les deux réunions tenues les 3 et 4 septembre avec Thierry N’Doufou, concepteur de Qelasy, la 1ère tablette éducative africaine, et directeur de l’entreprise éponyme, ont permis d’identifier des pistes de collaboration concrètes, qui pourraient être mises en œuvre rapidement, à l’occasion de l’atelier de formation aux e-jumelages éducatifs d’Apréli@ (novembre 2015, Sénégal).
Kader Moussa Diaby, président de l'association ivoirienne "Unis Vers le Développement" et par ailleurs président de la FADIV, partenaire d’Apréli@, a également participé activement à ces rencontres.

20150627 125508 sLe samedi 27 juin, à Paris, à l’occasion de la Fête des auteurs du Livrescolaire.fr, la présidente d’Apréli@ a eu le plaisir d'accompagner Monsieur Sangaré, conseiller technique chargé de l'International au ministère ivoirien de l'Éducation Nationale et de l'Enseignement Technique (MENET), à une rencontre avec Raphaël Taïeb, fondateur-directeur de cette jeune maison d’édition scolaire, qui élabore des manuels scolaires collaboratifs, aux formats numériques et papier.

Lors de son récent séjour à Abidjan, notre présidente a participé à de nombreuses rencontres avec les structures en charge de l'éducation, ainsi qu'avec des partenaires associatifs et des sociétés en lien avec la production et la distribution de ressources éducatives. L'objectif principal de ces échanges était d'identifier des collaborations concrètes dans le cadre du PAQEAN (Programme d'Amélioration de la Qualité des Enseignements-Apprentissages par le Numérique, 2015-2020), RAMPE* pour l'émergence.20150212 DPFC*Recherche-Action-Modélisation-Passage à l'Echelle.
Des pistes prometteuses s'étant fait jour, des échanges continus se poursuivent pour être en mesure de démarrer la mise en oeuvre du PAQEAN au cours du 1er semestre 2015.

Ci-contre :

1. Rencontre à la DPFC (Direction de la Pédagogie et de la Formation continue) avec monsieur Silué Nanzouan, directeur, monsieur Brahima Sangaré, conseiller à l'international de madame le Ministre de l'Education et de l'Enseignement Technique, Dr Clarisse Gueu kouablé, secrétaire d'Apréli@ et présidente d'Apréli@ CI, et Geneviève Puiségur-Pouchin, présidente-fondatrice d'Apréli@.

Lundi 15 décembre 2015, siège de l’AFD, Paris, rencontre AFD/MENET/Apréli@

Brahima Sangaré, conseiller aux relations internationales du Ministère ivoirien de l'Education et de l'Enseignement Technique (MENET), a rencontré, en compagnie de Geneviève Puiségur-Pouchin, présidente d'Apréli@, Jacques Marchand, chargé du C2D (Contrat Désendettement Développement) à la division Education Formation Emploi, et Amélie Aubert, chargée des innovations technologiques pour l'Education et du Numérique.

Rencontre au siège de l'AFD : de gauche à droite : Jacques Marchand (AFD), Geneviève Puiségur-Pouchin (Aprélia), Brahima Sangaré (MENET)

Article de ToutEduc, site d'information des professionnels de l'Education (France).
"En Afrique, le bon sens a repris le dessus, après quelques années où les offres d'équipement ont été présentées comme la panacée. Des tableaux numériques interactifs, des tablettes, des outils magiques allaient résoudre tous les problèmes... Il n'en est rien, l'entrée par la technologie et les équipements est inopérante, et souvent source de gâchis à plusieurs titres." C'est la représentante en France d'APRELIA qui le dit à ToutEduc. L'Association pour la promotion des ressources éducatives libres africaine est évidemment très favorable au développement du numérique conçu comme un moyen de soutenir le développement de l'enseignement, mais elle ne cache pas sa défiance à l'égard des solutions toutes faites.

Les jeudi 27 et vendredi 28 novembre, sur le salon de l'Education et sur Educatice/Educatec, Apréli@ a eu le plaisir d'accompagner monsieur Sangaré, conseiller technique chargé de l'International au ministère ivoirien de l'Éducation Nationale et de l'Enseignement Technique (MENET)*, afin de l'aider à identifier des partenariats potentiels à même de faciliter la réalisation des programmes éducatifs de la Côte d'Ivoire, notamment sur le Numérique éducatif. Ces rencontres ont également associé des responsables de l'ambassade de Côte d'Ivoire en France. 

Les 1ers résultats de la récente visite du CAFFI (Collectif Apréli@, FADIV, FEDOCI et Initiative Phi), ainsi que les perspectives apparues, seront mis en partage, de 14 h 30 à17 h, lors de la journée organisée par la FADIV, impliquant les enfants, les familles, les porteurs de projets et les associations (de 9 h à 24 h, 71 / 73 rue de la Briche – 93100 Saint Denis). Pour cette occasion, Satigui Koné, président de la FEDOCI, fera le déplacement depuis Abidjan.
Programme de la journée
Voir : sur le site de la FEDOCI, un article sur le point presse de fin de visite, siège de la FEDOCI, Abidjan, 8 novembre 2014.
Liste des interlocuteurs qui ont été nommés pour le suivi des projets en CI :

Le vendredi 14 novembre 2014, une délégation d'Apréli@, composée d'Alexis Dieth et de Geneviève et Pierre Puiségur, s'est rendue au collège-lycée de Ngaparou-La Somone, afin de rencontrer et d'échanger avec l'ensemble des acteurs engagés dans les e-jumelages. Cet établissement sénégalais est en effet un pionnier des e-jumelages qu'il mène pour la troisième année avec la Cité scolaire Blaise de Vigénère (St Pourçain, France), sous la coordination dynamique et efficace de Djimo Keita, professeur de français, côté sénégalais, et Félicité Bissay-Montagnac, professeur de SVT, côté français.