Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

Le réseau international des formateurs aux e-jumelages d'Apréli@ (Côte d'Ivoire, France, Grande-Bretagne, Mauritanie, Sénégal, Togo) s'emploie activement pour que les 1ers échanges entre classes e-jumelées démarrent dès janvier. En Côte d'Ivoire, sous la houlette de Clément Mahi, coordonnateur pédagogique d'Apréli@ Côte d'Ivoire, des classes du collège-lycée Thomas d'Aquin de Katiola ont réalisé leur Qui est Qui ?, l'école Nouveau Koumassi BAD 2 d'Abidjan lui emboitant le pas.


Au Togo, l'équipe pédagogique et administrative du groupe scolaire Le Jourdain (Lomé) est en cours de formation avec Richard Kossi Agbogan, président-fondateur de l'association RELET (Ressources Educatives Libres Togolaises), partenaire privilégié d'Apréli@ pour le développement des e-jumelages au Togo.
Au Sénégal, ce sont des classes de Dakar qui ont pris le démarrage. Il s'agit du collège-lycée Papa-Gueye-Fall*, formée et accompagnée par Youssou Diop, président-fondateur de Reli@ Sénégal, ainsi que du CEM Thiaroye 44 (vidéo en wolof et français) sous la coordination de Mbaye Gueye, coordonnateur des clubs de l'établissement, notamment du club d'informatique, qui a déjà réalisé le Qui en Qui?. Membre actif de l'Association africaine des Professeurs de Mathématiques au Sénégal (APAMS), Mbaye Gueye est également coach coordonnateur du prgramme USAID EDB (Education de Base) pour les TICE.

En Mauritanie, le groupe scolaire Excellence et Réussite de Nouakchott, pionnier dans l'utilisation des TICE, ayant entrepris en 2014 un e-jumelage avec une école fançaise, l'école Bellecroix d'Ozoir la Ferrière, a ainsi l'occasion d'élargir ses activités d'e-jumelages à d'autres niveaux et à des classes ouest-africaines, sous la coordination de son directeur, Cheikh ould Ahmed, expert techno-pédagogique et formateur aux e-jumelages éducatifs d'Apréli@.

* Cet établissement a été créé juste après la guerre par un tirailleur sénégalais ancien combattant ; elle ne reçoit presque exclusivement que des enfants et descendants des soldats qui ont combattu pour la France. Le nom du collège Thiaroye 44 fait quant à lui référence à la page d'histoire douloureuse du massacre de tirailleurs sénégalais advenu en novembre 1944.

Plus sur le CEM Thiaroye 44 : Le CEM THIAROYE 44, construit, sur 3 hectares, par l’état du SENEGAL, a été inauguré en juillet 2012 par le ministre de l’Education nationale, Ibrahima Sall. D’une superficie de 3 ha, il est situé dans une zone hydromorphe, dans le camp de THIAROYE, proche de Dakar.
Comptant un effectif total de plus de 2 100 élèves, de la 6ème à la 3ème, il dispose de 21 salles physiques pour 31 classes pédagogiques, de même que d’une salle d’informatique équipée de 12 ordinateurs portables, de 15 PC, d’un vidéoprojecteur et d’un routeur WIFI.
Placé sous la direction de Mr Samba SEYE, le collège compte 43 professeurs, une professeure d’informatique pour toutes les classes de 6ème et 5ème, de 7 surveillants, 2 gardiens et de 3 femmes de charge.
Dirigé par une présidente, le gouvernement scolaire est composé des clubs suivants : club de Maths-Sciences, club TICE, club Littéraire, club d’Anglais, club d’Espagnol, club d’Arabe, club d’ART et Musique et club sport.
L’ensemble de ces clubs est coordonné par Mbaye Gueye, professeur de mathématiques, également coordonnateur e-jumelages.
En 2012, Mbaye a été distingué par l’USAID EDB, en tant que meilleur coach de ce programme.